Randonnées

Randonnées à Santo Antao
Lagedos
Petit village typique de cette région plus aride de l’ile, Lagedos se trouve à 20 minutes au nord-ouest de Porto Novo. Une coopérative y confectionne et y vend des objets et produits traditionnels (condiments, café, liqueurs, poupées de tissu, etc.).
A la sortie du village nous empruntons une levada, petit canal d’irrigation qui, nous menant d’un réservoir d’eau à l’autre, chemine au coeur des plantations de cannes à sucre et nous fait découvrir des paysages étonnants. A flan de colline, la vue sur Lagedos, son agriculture, le canyon, les pants de pouzzolane de l’autre coté de la vallée et la ville de Porto Novo en contre bas s’ouvrent à nous. Les jours clairs les iles de Sao Vicente et San Nicolau sont visibles.
Les pauses sont l’occasion de déguster, selon les saisons, des mangues, des goyaves ou autres fruits, et de se rafraichir les pieds dans l’eau qui bouillonne.
Cette randonnée nous conduit à un des lieux d’inspiration de l’écrivain capverdien Baltazar Lopes da Silva ; écrivain mais aussi enseignant, avocat et activiste, Baltazar fut un personnage important dans la formation de l’identité nationale et la littérature capverdienne.
Cette promenade peut être agrémentée par la visite d’un domaine agricole qui produit du rhum, chez Zinha, avant de s’achever dans un restaurant très agréable au milieu des plantations où les spécialités du chef valent le détour.
Temps de marche : 1h30
Difficulté : vertige possible
Renée : « Je garderai un souvenir tout particulier de la balade sur la levade de Lagedos : quelle poésie que de marcher sous le soleil entre les cannes à sucre qui s’agitent dans le vent, les acacias dont il faut écarter prudemment les épines, et les manguiers surchargés de fruits, hélas encore verts ! Tout en écoutant le chant de l’eau qui coule, qui coule… Ainsi, j’ai découvert et RESSENTI la végétation tropicale comme jamais auparavant ! Alors merci pour ce moment inoubliable….. parmi tous les autres ».
Ribeira das Patas / Caetano / Cavouco Silva

De Ribeira das Patas, nous empreintons une petite route de terre jusqu’à Caetano où un jardin magnifique nous attend. Les plantes du brésil et d’ailleurs, citronniers, avocatiers et autres arbres fruitiers, ainsi que le canal d’irrigation qui le traverse font de ce lieu un oasis frais et accueillant. Il nous retient sous son charme et nous invite à la détente à l’ombre de ses feuillages.

Du haut de Caetano, on découvre l’ensemble de la caldeira de Ribeira das Patas. En descendant dans cette caldeira nous traversons des hameaux perdus dans ce paysage aride aux crêtes déchiquetées.

Temps de marche : 4h

Difficulté : sans

Alto Mira / Ribeira das Patas

En partant de Alto Mira, on découvre le plus grand canyon de l’ile – canyon digne d’un paysage désertique du Far West, bordé de quelques plantations et surplombé de cultures vivrières en terrasse. Des rochers déchiquetés, sculptées, nous accompagnent jusqu’au col de Furquinha au sommet, un petit portail en basalte entre Alto Mira et Ribeira das Patas. Nous redescendons jusque dans le canyon de Ribeira das Patas qui va jusqu’à Pont’ Sul et la mer au sud de l’ile. Dans ce canyon très sec des plantations surgissent ; manguiers et légumes sont irrigués par une eau qui sort de la roche et crée de petits ruisseaux qui serpentent.

Temps de marche : 3h30-4h

Dénivelé : +450/-650

Difficulté : sentier glissant par endroit

 

 

Alto Mira / Ribeira da Cruz

A partir de Alto Mira le sentier surplombe un grand canyon qui va jusqu’à la mer à Ribeira da Cruz. Les cultures vivrières en terrasses irriguées par des systèmes de goutte-à-goutte ou des levadas à flanc de rochers agrémentent le chemin. Les virages se succèdent jusqu’à –enfin- retrouver la mer. Nous descendons sur la plage, où les bons nageurs pourront se baigner. Nous pouvons y piquenique avant de remonter vers Ribeira da Cruz, un haut plateau, large et vert, où le rhum (grogue) distillé à l’ancienne est, dit-on, le meilleur.

Temps de marche : 5h30-6h

Dénivelé : +400m / -600m

Difficulté : un peu d’endurance necessaire

 

 

Tarrafal de Monte Trigo / Monte Trigo

Cette randonnée part de la plage de sable noir de Tarrafal de Monte Trigo puis longe le volcan de Topo de Coroa sur un sentier au dessus de la mer jusqu’à Monte Trigo. Paysage désertique et volcanique. La vue plonge dans l’océan tacheté par les barques colorées des pêcheurs.

Temps de marche : 3h30-4h

Dénivelé : +490m / -490m

Difficulté : sentier irrégulier et caillouteux

Ribeira Grande – Coculi / Cha de Pecras ou les « 4 vallées »

Dans cette région verte très productive, voilà une randonnée idéale pour la mise en jambes, les rencontres avec les habitants et la dégustation de produits locaux. De Coculi, sur une petite route empierrée, nous traversons des vallées successives riches de cultures en terrasses. Puis nous empruntons un sentier qui plonge au cœur des plantations avant de remonter sur une crête d’où le panorama est magnifique. Cette boucle se termine par le canyon de Cha de Pedras et nous rejoignons le village de Coculi dont l’église possède la plus grande cloche de l’ile.

Temps de marche : 3h30-4h

Dénivelé : +/-650m

Difficulté : vertige possible par endroits